• [Test Blu-ray] Brimstone

    [Test Blu-ray] Brimstone

    [Test Blu-ray] BrimstoneGenre : Western
    Année
     : 2016
    Réalisateur : Martin Koolhoven
    Acteurs : Guy Pearce, Dakota Fanning, Carice Van Houten, Kit Harrington, Emilia Jones

    Compositeur : Tom Holkenborg

    Éditeur
     : M6 Vidéo
    Format image : 2.40 Cinémascope

    Bande-son : Anglais DTS-HD MA 5.1 (et 2.0), Français DTS-HD MA 5.1 (et 2.0)



    En cette fin de XIX siècle, la vie âpre et difficile des habitants de l’Ouest américain est rythmée par une vie de durs labeurs et de dévotion à Dieu où aucun pêché n’est permis. Une jeune fille muette cherche à échapper à son destin et à un homme qui la traque depuis son enfance pour lui faire subir les pires châtiments. La lutte pour sa survie et pour sauver sa famille des griffes de cet homme impitoyable qui au nom de Dieu commet les pires atrocités commence, avec son lot de violence désespérée et sans pitié...




    [Test Blu-ray] BrimstonePfiou ! Moi qui aime les westerns à l’ancienne avec son lot de poncifs, de braves héros mâles prêts à sauver la donzelle en détresse, de grands paysages grandioses, de charges héroïques et de lutte contre les Indiens, et bien je peux aller me rhabiller, car le western ici présent est tout sauf conventionnel. Purée, quelle boucherie, quelle âpreté, quelle dureté dans les images, quel jusqu’au-boutisme sans espoir. J’ai rarement vu un film sur l’Ouest américain aussi violent, aussi énigmatique, aussi désespéré, aussi crépusculaire, poussant dans ses retranchements nos certitudes et notre vision d’un Ouest idyllique. Même si la violence est omniprésente dans ce film, ayant parfois un caractère malsain et complaisant, je dois dire que la vision du réalisateur hollandais Martin Koolhoven (oui, oui, vous avez bien lu) est l’une des plus dure que j’ai pu voir tous films confondus. Sur des thèmes hautement casse-gueule comme l’inceste, le viol, le meurtre, la perversité, les violences faites aux femmes, la religion comme seul vecteur des sentiments dans la violence la plus absurde, le réalisateur réussit à nous captiver durant les près de 2 h 30 de film pour nous mettre un uppercut qui vous laisse KO, et par là-même devant cette avalanche d’images d’une violence inouïe vous laisse groggy. Il va sans dire que je déconseille de passer ce film aux âmes sensibles qui pourraient en sortir ébranlées. Heureusement que quelques moments de douceur donnés par une Dakota Fanning au sommet viennent pondérer toute cette violence. Quant à Guy Pearce, en pasteur diabolique et machiavélique, il est tout simplement l’incarnation du mal, une ordure absolue, la quintessence du mal. Une performance exceptionnelle qui vaut au film d’être vu au moins une fois rien que pour ça. Je ne sais pas si un grand cinéaste est né avec ce film, mais il suit les traces d’un certain Paul Verhoeven, son compatriote adepte lui aussi d’une certaine « boucherie » et d’une mise en scène de la violence dans ses films pour mieux la dénoncer. Même Tarantino, avec sa façon presque cartoonesque de filmer comme il l’a fait dans ses westerns, peut aller se rhabiller devant une vision aussi crépusculaire de l’Ouest américain. Attention, film-choc !



    [Test Blu-ray] Brimstone(Test réalisé sur un écran 2160p)
    L’image bénéficie d’une très belle définition, d’une très belle mise en image des grands espaces idylliques tout en conservant un aspect froid qui sied bien aux thèmes du film. Quelques scènes de nuit un peu trop éclairées à mon goût parsèment le film ainsi que quelques fourmillements en basse lumière, mais sinon la qualité est constante du début à la fin.
     



    [Test Blu-ray] Brimstone(Test effectué en VF 5.1 DTS-HD Master Audio)
    Belle ampleur générale lors de quelques scènes chocs, assez puissante pour vivre les ambiances angoissantes, musique lancinante, une bande-son qui accompagne de façon inquiétante le déroulé du film.
     

    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Matériel de test
    Diffuseur vidéo : Samsung UE65HU7500 Source : Sony UBP-X800
    Amplification : Yamaha RX-A3020 
    Enceintes : Pioneer S-C80, S-H810V, S-F80, S-W250 (5.1)
    ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    Rédacteur

    [UHD Blu-ray] Warcraft : Le commencement
    jedi poodou

    « [Test Blu-ray] Peur bleue[Test 4K Ultra HD] Jumanji : Bienvenue dans la jungle »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :